« Indigne Toit » – Marseille, 2 ans après…

SI TOIT LIEN s’associe à l’hommage rendu aux personnes et familles victimes de l’effondrement d’un immeuble à Marseille le 05.11.2018.

Deux après le drame, une exposition s’affiche sur les façades de l’hôtel de ville de Marseille que relaie la Fondation Abbé Pierre sur ce lien : https://www.fondation-abbe-pierre.fr/actualites/indigne-toit-afficher-le-logement-indigne-marseille

Le mal logement compromet la santé, la sécurité, l’éducation et l’insertion des personnes victimes de ce fléau : le combat se poursuit, à Marseille comme ailleurs, à Nancy et en Meurthe-et-Moselle, comme sur tout le territoire.

Le site dédié aux portraits « Indigne Toit » : https://indignetoit.com

05/11/2020 | Crédits photos : Anthony Micallef

Locataires en détresse ? Lancez un SOS et contactez nous.

Votre logement vous semble dangereux pour votre santé et votre sécurité et celles de vos enfants ? Réagissez. Vous pouvez nous contacter (06 62 17 72 79), mais également les services sociaux du département, l’ADIL (03 83 27 62 72), le maire de votre commune, la CAF 54 ou encore l’ARS Grand Est.

Toiture qui menace de tomber, électricité dangereuse, humidité et moisissures, absence de garde-corps ou de rampe de maintien, chaudière et chauffage vétustes, présence de nuisibles (blattes, punaises de lit, rats), ventilation inefficace… : votre logement est non décent ou peut-être insalubre ? MANIFESTEZ-VOUS !

Ne restez pas seul face une situation compliquée ou de tensions entre propriétaire et locataire. L’un comme l’autre, vous avez des droits et devoirs. Notre association vous accompagne pour y voir plus clair, savoir par bout commencer, qui saisir et comment sortir de cette situation.

Vous êtes propriétaire-bailleur et vous n’arrivez pas à accéder au logement que vous louez et il se dégrade ? Votre locataire fait obstacle à des travaux ou aux entreprises ? Contactez nous pour entamer une médiation et essayer de trouver les meilleures solutions ensemble, avec vos locataires.

Pendant cette période de reconfinement, n’hésitez pas à nous contacter par courriel : sitoitlien@gmail.com ou téléphone au 06 62 17 72 79.

Confinés dans votre logement, n’oubliez pas les gestes premiers pour vous et votre logement :

  • en cas de sinistre (dégât des eaux, incendie), contactez votre assurance et faites une déclaration, cela vous protège !
  • aérer votre logement régulièrement
  • déboucher et nettoyer les ventilations
  • n’utilisez pas de moyens de chauffage inappropriés et dangereux comme les poêles à pétrole
  • supprimer les moisissures avec du détergeant et aérer (prenez des photos avant nettoyage pour preuve si besoin)
  • nettoyer régulièrement votre logement
  • ne stockez pas de déchets dans votre logement ou les communs
  • videz régulièrement les litières des animaux

Visite des coulisses de l’Opéra de Lorraine

Le 28 octobre dernier, dans le respect des consignes sanitaires, SI TOIT LIEN a organisé avec un petit groupe, une visite des coulisses de l’opéra de Lorraine dans le cadre de nos actions d’accès à la culture. L’occasion pour les familles de découvrir l’envers du décor et d’apprendre des anecdotes sur ce haut lieu de la culture nationale.

Plateau de Haye : rencontre avec les habitants

Le 1er septembre dernier, en lien avec l’Espace de Vie Solidaire de Maxéville, nous avons organisé une rencontre avec les habitants du plateau de Haye concernés par les opérations de rénovation urbaine en cours et à venir.

Habitants du Cèdre Bleu, du Tilleul Argenté, de la Tour Panoramique ou des Bouleaux, soit prés d’une trentaine de familles, ont participé à cette rencontre d’informations et d’échanges en présence de représentants de l’OMH (bailleur social en charge des opérations) afin de poser leurs questions, lever des inquiétudes, exprimer des besoins.

Au cœur du sujet qu’est la rénovation urbaine (NPRU : nouveau plan de renouvellement urbain), des remarques justes et des interrogations légitimes se sont posées comme l’accompagnement des familles en difficultés ou des personnes âgées, l’image du quartier, le devenir de l’ancien centre commercial dit du « Haut du Lièvre », le calendrier des opérations, les modalités de prises en charge des relogements, les droits et devoirs de chacun, le savoir Habiter….

Nous remercions l’association ASAE Francas de nous avoir accueilli dans ses locaux pour cette rencontre qui aura duré prés de 2h30 et les familles d’être venues et d’avoir pu s’exprimer librement.

Retrouvez sur ce lien le document de l’OMH avec le calendrier des opérations de démolition/relogement qui vous concerne : https://www.omhgrandnancy.fr/images/14824-OMH-8_pages-V4-BD.pdf

Oh Punaises !

Régulièrement, vous nous contactez pour signaler la présence de punaises de lit dans votre logement. Ne restez pas seul face à ces « envahisseurs » qui vous démangent et dérangent vos nuits. Plusieurs solutions existent !

Contactez nous, apportez nous vos témoignages au 06 62 17 72 79 ou par émail : sitoitlien@gmail.com.

En attendant, vous pouvez aussi consulter la vidéo ci-jointe et les informations ci-dessous :

Formation Logement à l’Eco Appart d’Homécourt

Le 7 octobre 2020 de 14h à 17h, notre association en partenariat avec l’Eco Appart d’Homécourt et en intervention avec l’association AP3A, propose une formation destinée aux professionnels (sociaux, de santé, associations caritatives, élus ….) sur le thème : « Humidité et moisissures : impacts et solutions ».

Le 21 octobre 2020 de 9h30 à 12h, nous proposerons également un atelier logement sur le Savoir Habiter destiné à tous et sur la thématique : « Mon logement est non décent et dangereux, comment agir, qui contacter, suis-je responsable ? ».

Pour vous inscrire à cette formation ou à l’atelier Logement, merci de contacter directement l’Eco Appart au 07 84 26 21 88 – 11 rue Maurice Thorez à Homécourt (nombre de places limitées).

Du bon usage de la justice

Vous êtes nombreux à nous contacter (pendant et après le confinement) et encore à ce jour concernant des problématiques de conflit de voisinage et vous nous interrogez sur « comment saisir la justice ? ».

Nous vous proposons toujours de pouvoir intervenir avec vous et en vous conseillant au mieux, de façon amiable pour éviter de « s’emballer » et de saisir un avocat sans avoir tenté de trouver une solution auparavant.

Toutefois, nous vous informons que dans un conflit de voisinage, il est obligatoire depuis janvier 2020 d’avoir tenté une médiation ou une conciliation avant de saisir la justice (il faut apporter des preuves au greffe). Au lieu de « vous prendre le bec » et avant toute démarche abusive, vous pouvez pour cela utiliser plusieurs moyens :

1- votre assurance habitation : elle inclut peut être une protection juridique pour des conseils et un accompagnement

2- écrire un courrier à votre voisin (et garder une copie pour vous) pour lui indiquer votre inconfort et les nuisances que vous estimez subir : vous pouvez rappeler dans votre courrier le règlement de copropriété ou la réglementation (art. R 1334-30, 1334-31 et 1337-7 à 1337-10 du code de la santé publique ou bien l’article R 623-2 du code pénal en cas de tapage nocturne)

3- contacter votre propriétaire pour lui signaler la situation et lui demander d’agir au titre de la loi du 06.07.1989.

4- enfin, saisir la justice : en 2020, les tribunaux d’instance et de grande instance fusionnent pour devenir le tribunal judiciaire, doté d’une chambre de proximité pour les petits litiges. Pour le saisir, il faut déposer ou poster une déclaration au greffe (sur papier libre ou remplir la déclaration via le formulaire Cerfa n°11764*03 – sur téléchargeable ou mis à disposition au greffe du tribunal). Pensez à apporter des preuves (témoignages avec la copie recto-verso de la carte d’identité du témoin, photos, expertise d’huissier, courriers envoyés, mains courantes en gendarmerie, attestation du médecin si vous avez des troubles et du stress…).